Renaissance de blog, phénix powaaaaa !




Booooonjour les gens !

*tousse* *tousse*
Mon Dieu, ça faisait vraiment un moment que je n'étais pas passé par là, y a un tas de poussière aussi énorme que moi, c'est pour dire !

Bon, j'en connais une qui va être extrêmement déçue puisque je ne dépoussière pas mon blog pour la raison escomptée. Mais pas de panique, cet article va venir bientôt lui aussi, c’est promis. Pour ma défense, ce n’est pas de ma faute. On m’a soufflé dans l’oreille « Non mais tu peux pas dire quel est ton docteur préféré car tu les as pas tous vus, namého ! ». Ce sera bientôt le cas puisqu’on vient d’entamer la saison 4.

Non, si je passe un coup de balai sur mon blog et tente de recoller les morceaux pour le faire revenir à la vie, c’est pour commencer un projet assez ambitieux, mais qui va me tenir à cœur (et donc peut-être être plus réactif que l’autre dont je ne citerai pas le nom, mais qui lui aussi revivra de ses cendres dans pas longtemps je l’espère, sachant que j’ai un peu laissé l’écriture de la fin du chapitre 4 de côté pour me consacrer à mon autre histoire qui en est à 150 000 mots depuis le mois dernier si ça intéresse des gens. Bon courage à toi qui as lu cette phrase pour y trouver du sens).

Sans plus de suspens, je vous annonce que je vais écrire des articles sur l’Histoire du Japon.

Cachez votre joie ! xD

Alors, pourquoi m’embarquer dans cette folle aventure ?
La raison principale et la plus importante, c’est que je le fais pour moi. J’ai commencé à étudier l’Histoire du Japon et c’est pour m’y retrouver, faire une synthèse et surtout un truc plus compréhensible que 25 bouquins d’Histoire de 1500 pages.
C’est aussi pour voir si j’ai compris, si j’ai assimilé, y apposer mes petites réflexions persos…
Bref, faire un travail personnel pour la meilleure compréhension de l’Histoire japonaise.

L’intérêt pour vous est que ça vous intéressera peut-être et que ce sera certainement moins effrayant et rébarbatif que les livres d’Histoire. Je me dis qu’une bande de personnes intéressés par les mangas, la culture japonaise et le Japon dans son ensemble aura peut-être envie de jeter un œil à mes écrits (c’est pour ça que je ne les mets pas en privé).

Parce que bon, ne nous le cachons pas, les historiens sont géniaux, plein de savoir et tout ce qu’on veut, mais ils sont rarement des écrivains très facile à lire et leurs bouquins sont souvent d’énormes pavés effrayants. Sachant que ce qui est le plus intéressant dans l’Histoire et qui permet d’avoir plus de réponses est assez rarement retranscrit dans les livres et surtout les manuels scolaires (et si on a pas le prof adapté, pas étonnant que l’Histoire ne soit pas la tasse de thé des élèves). Ce qui est important, ce n’est pas une longue liste de dates et de personnalités. Qui ? Où ? Quand ? Ce sont généralement des informations secondaires. Bien sûr, il faut des repères chronologiques, mais le plus important, c’est de savoir le comment et surtout le pourquoi des choses.
Mes articles vont donc partir de ce principe-là. Le but ne sera pas de faire une revue chronologique de l’Histoire du Japon, mais, par les évènements et les choix de son passé, démontrer comment et pourquoi ils en sont là où ils sont aujourd’hui. Car, je pense, l’Histoire du Japon est une des plus singulières que j’ai pu étudier et qui, vraiment, donne des clés pour mieux comprendre les Japonais.

Alors, bien sûr, je ne suis pas historien et je ne compte pas l’être, mon seul but étant de faire connaître le travail d’autres historiens et d’y mettre mon petit grain de sel sans aucune prétention, à savoir mon style et mon petit point de vue qui, je l’espère, ne viendront pas altérer la véracité du propos.
Car oui, rien ne me permet de dire si je ne ferai pas d’erreur ou non, et je m’en excuse par avance si cela devait se produire. D’ailleurs, n’hésitez pas à me faire part de toute critique, que ce soit pour signaler des erreurs ou sur la forme.
Donc, jeune élève ou étudiant, si tu es tombé par hasard sur ce blog en croyant faire une affaire en recopiant mes écrits pour ton exposé ou ta dissertation, passe ton chemin si tu ne veux pas te prendre un commentaire du style « Mais qu’est-ce c’est que ce travail, jeune délinquant ? » (la deuxième partie dépend bien sûr de ton faciès).

En ce qui concerne les sources sur lesquelles je vais m’appuyer pour écrire mes articles, ce sera en particulier 2 livres, que je conseille à tous ceux qui voudraient en apprendre plus :

- Histoire du Japon et des Japonais : Tome 1, Des origines à 1945 d’Edwin Reischauer. Excellent livre pour entrer dans l’univers historique du Japon. Il ne fait que 250 pages et n’a donc comme unique prétention que de faire un bref résumé en soulevant les questions et remarques importantes. Un des meilleurs livre d’histoire que j’ai pu lire, car il se focalise vraiment sur le pourquoi des choses et maîtrise très bien son sujet de ce côté-là.
- Histoire du Japon : Des origines à nos jours sous la direction de Francine Hérail. Là, c’est du plus lourd, 1400 pages. Un historien spécialiste pour chaque période historique. C’est riche, c’est détaillé, c’est bien écrit. Mais c’est plus costaud. Meilleur bouquin historique généraliste sur le Japon ever.

Ce sont des livres généralistes, c’est-à-dire qu’ils ne couvrent pas une période en particulier. Je risque d’en lire ou acheter d’autres plus spécifiques.
Ce sera bien sûr complété par d’autres sources au fur et à mesure.
Je ne sais pas si l’idée vous plaît, mais moi elle me botte vachement !




comments powered by Disqus